Pierre Coran

Poète, romancier depuis 1960, auteur de nombreux titres traduits en maints pays, il écrit pour la part d’enfance qui vit en chacun de nous, discrète et révélée, au delà des âges et des modes. Il vit à l’orée d’un bois où la famille jouit de la considération et de la gratitude des mésanges, des araignées, de deux écureuils, d’une chouette et d’un hérisson. De temps en temps, une biche et deux faons trouvent aux géraniums des vasques une saveur exquise.  Son chemin de vie est à l’image d’un alexandrin du Prince de Ligne : « J’avance dans l’hiver à force de printemps. »

UGO, tu rêves?

Un bel hommage aux doux rêveurs !