Isabelle Wlodarczyk

J’ai passé une grande partie de ma vie à hanter les couloirs des facs, en philosophie, en lettres et en russe. J’ai obtenu l’agrégation et enseigné le français, le théâtre et l’amour des mots à des adolescents qui n’aimaient pas l’école.Comme j’avais peur de grandir et afin de rester éternellement petite, je me suis mise à écrire des histoires pour tous ceux qui ont une âme d’enfant.

La peinture d’Uchiki

Un conte initiatique sur la jalousie et la convoitise...